AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSite InternetVidéos

Partagez | 
 

 Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Sam 18 Oct 2008 - 18:26

Chronique sur Soil Chronicle

http://www.soilchronicles.fr/chronique.php?idc=807

Aujourd’hui c’est avec une joie non dissimulée que je vous présente la chronique du groupe Français O-Nirik. Après une démo assez réussie (The Lizard Emperor) O-nirik sort cette année son premier album appelé Incohérence. Le groupe officie dans un Death mélodique assez technique et qui se démarque de la scène actuelle. Approfondissons plus le travail de nos Picards.

Comme dit plus haut, O-nirik prodigue un Death Mélodique. Mais pas mélodique au sens « mainstream » avec refrains obligatoires en voix claires et mélodie à deux sous, non, loin de la. La mélodie est ici appliquée dans son vrai sens. C'est-à-dire le feeling. Et l’ensemble des compositions de cet album coule de source. L’album est assez court (10 titres), on ne s’ennuie qu'à certains petit moments que l’on oubliera vite.


Les instruments sont ici à la fête et celui qui ressort le plus est l’instrument vocal. Les vocaux sont vraiment bien assurés, qu’ils soient en version mélodique ou en gros grawl qui tache. On ressent sur cet album une vraie maitrise, loin de l’immaturité quasi-certaine d’un premier album. C’est donc avec surprise que je me suis penché sur cet album.


Loin des usages du Death mélodique, le groupe a su ne pas tomber dans la facilité et propose souvent des passages assez techniques. Notamment quelques solos assez bien réalisés grâce à un son de guitare vraiment bon et surtout qui change de tout les sons retravaillés par les producteurs actuels qui tendent à uniformiser plus qu’autre chose l’ensemble des groupes.


Bien sur, quelques passages sont à améliorer. Je pense au coté « efficacité » qui peut se perdre sur quelques titres. On aimerait bien plus de bourrinage aussi, sans pour autant changer de style hein …


La production est bonne. Assez brute de décoffrage sans être inaudible. Elle ne nuit pas à la qualité d’écoute et surtout à une écoute prolongée de cette galette. La pochette (pas terrible) fait plus penser à un groupe de Hardcore qu’a un groupe de Death mélodique mais on passera sur ce détail anecdotique.


Premier essai et première touche pour O-Nirik qui a réussit à séduire pas mal de monde avec ce premier album qui sort chez Great Dane Records. Un jeune label qui monte en puissance avec bon nombre de nouveaux groupes Français en son sein. Assistera-t-on à un renouveau de la scène Française ? Seul l’avenir nous le dira, comme dit l’adage.


Kryon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Ven 24 Oct 2008 - 11:18

Chronique sur Metalchroniques
http://www.metalchroniques.fr/guppy/articles.php?lng=fr&pg=2227
À une époque où la scène metal semble, de plus en plus, nous proposer la même soupe insipide à tous les coins de rue, rares sont les labels qui parviennent à dénicher la perle rare, le groupe capable de sortir de l’ornière de la facilité et de s’engager sur des chemins plus aventureux. À ce petit jeu, Great Dane Records est apparemment parvenu à tirer le bon numéro en signant Ö-Nirik.
À peine un an après sa première démo, Ö-Nirik nous propose donc son premier album, croisement intelligent de sonorités suédoises et mélodieuses et de brutalité auditive. Ce mélange, certes audacieux, aurait pu accoucher d’un rejeton étrange ni brutal, ni mélodique, mais le groupe est parvenu à éviter cet écueil en trouvant un équilibre entre ces deux extrêmes : Ö-Nirik est brutal, certes, mais sans tomber dans le bourrinage écervelé. Ö-Nirik est technique et mélodique, certes, mais sans tomber dans la masturbation excessive de manches de guitares… Un morceau tel que To Die Standing, par exemple, avec son martelage de fûts en bonne et due forme contrebalancé par plusieurs soli quasi soilworkiens, nous prouve à quel point ces musiciens parviennent à jongler avec ces registres pour nous proposer quelque neuf d’accrocheur, d’intéressant et de neuf…
Toutefois, Incoherence souffre tout de même de quelques, eh bien oui, incohérences, et encore : incohérences est peut-être un terme un peu fort pour épingler les rares défauts de cet album. À vouloir trop bien faire, Ö-Nirik en fait parfois tout simplement trop, risquant par la même d’occasion de donner une impression « décousue », mais je vous mets au défi de me donner le nom de trois groupes étant parvenus à mettre en plein dans le mille dès le premier album.
Ö-Nirik constitue certainement, à l’heure actuelle, une des nouvelles valeurs montantes d’une scène française décidément bien attirante. Il ne leur reste plus qu’à gommer leurs quelques petits défauts, et l’avenir s’annoncera alors radieux pour eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Ven 31 Oct 2008 - 13:14

Nouvelle Chronique sur Pavillon 666
http://www.pavillon666.fr/chronique-metal-3280.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Dim 2 Nov 2008 - 14:00

Interview d'Ö-Nirik sur Pavillon 666:
http://www.pavillon666.fr/interview-metal-3280.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Dim 2 Nov 2008 - 14:52

Chronique sur Heavy Metal Universe
http://www.heavymetaluniverse.com/home.php?load=cmV2aWV3cy9uZXdzLnBocD9sYW5nPXVr
Qu'est-ce qui ce cache derrière ce nom étrange et un poil foireux ? Eh bien, simplement un groupe français plutôt bonnard. Ö-NIRIK délivre un savant mélange de death brutal et mélodique. La facette brutale vient des voix franchement gutturales, des blasts de batterie et des riffs qui dépotent. Les mélodies se retrouvent quant à elle dans les leads de guitare façon IN FLAMES et dans les riffs thrashy que l'on retrouve ici ou là. La balance entre les deux styles est nettement réussie, la production tient la route, si bien que cet "Incoherence" apparaît comme un album tout à fait plaisant à l'écoute. Un premier disque très prometteur que tous les fans de death mélodique devraient apprécier à sa juste valeur, et il ne fait aucun doute que lorsque les quelques erreurs de jeunesse auront été gommées (notamment les tonalités hardcore et quelques transitions approximatives ici ou là) le groupe risque fort de prendre une ampleur internationale. Fans des premiers albums d'AT THE GATES, cet opus est pour vous.
Seb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
Arnal
T'es cool t'es bath t'es in
avatar

Masculin Nombre de messages : 2006
Age : 29
Profession : IFSI Bourges
Statut Perso : Padora's voice ^^
Date d'inscription : 13/01/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Dim 2 Nov 2008 - 15:10

content que ça marche pour vous

à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robertlechasseur.skyblog.com
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Mer 5 Nov 2008 - 16:47

Merci Arnal;)

Une autre:

Nouvelle chronique sur Noise Web
http://www.noise-web.com/chroniques/2008/onirik.htm
Ö-Nirik
Incoherence (2008)
genre : Death Metal Moderne
7/10
Great Dane Records
Premier album pour les jeunes Amiénois d'Ö-Nirik et disons-le d'emblée, première réussite, Il n'est jamais évident de sonner pro dès le premier album et ces jeunes gens y sont parvenus, grâce à des compos bien ficelées, un niveau technique plus qu'acceptable malgré leur jeune âge (le batteur semble bien juvénile !) et un son tout ce qu'il y a de bien équilibré et puissant, sachant mettre en exergue chaque instrument. Un effort certain a aussi été fait sur l'artwork afin de proposer un beau produit, Bref, que des points positifs au prime abord.
Niveau musique, on évolue entre brutal death pour les blasts (« Running After », « Never Remind ») et death mélodique aux forts accents suédois quand des vocaux clairs viennent se superposer aux growls sur certains refrains (« Carnage Of Apostate ») ou que certains gimmicks en solo nous rappellent furieusement la Scandinavie (« Incoherence »). Pour le reste, Ö-Nirik saura vous faire furieusement headbanger car de bonnes accélérations succèdent à des mid-tempos intéressants, le tout supporté par un chant évoluant entre growls bien profonds et chant plus écorché, presque black (« To Die Standing »). Le groupe parviendra à sérieusement vous étonner avec le titre « Dreamkeeper », avec son refrain mélo à souhait (pas forcément la meilleure chose qu'ils aient faite sur l'album, d'ailleurs) car cette plaisanterie vient comme un cheveu sur la soupe dans un titre plutôt brutal. Ceci dit, si on tend un peu l'oreille, on se rend compte qu'il y a un vrai travail d'arrangement derrière aux claviers... Surprenant en tout cas !
Passées ces quelques récriminations propres à nos goûts personnels, reconnaissons là que le groupe nous sort un premier album tout à fait digne d'intérêt, sachant allier la brutalité aux mélodies, sans tomber ni dans la caricature du bourrin assoiffé de sang, ni dans le trop plein de soli et de mièvrerie. Bravo à eux ! Pour une fois, un album d'un groupe prometteur qui porte mal son nom...

Will Of Death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
werty
Jeune recrue
avatar

Masculin Nombre de messages : 21
Age : 33
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   Lun 1 Déc 2008 - 11:23

Chronique sur VS
http://www.vs-webzine.com/news.php?page=kronik&id_news=9286
C'est amusant comme simplement avec le nom d'un groupe, on peut se faire des idées fausses sur le style pratiqué par un groupe. Avec Ö-NIRIK dont le patronyme n'évoquait pour moi qu'un groupe de rap, je m'attendais à un truc bien moderne style metalcore avec moultes influences d'autant qu'on retrouve parmi les membres de ce combo des ex de chez INYTIUM, groupe qui mêlait sur son unique démo, metal, influences funk et chant rapé dans la grande tradition aventureuso-fourre-tout picarde. J'ai donc un peu traîné les pieds avant de me décider à écouter ce skeud. Mauvaise idée que celle-là car quand je me suis enfin décidé à poser une oreille sur cette galette quelle ne fût pas ma surprise d'entendre du brutal death.
Ca commence comme du brutal death bien velu, sans compromis, à la ABORTED puis rapidement au détour d'un riff, la mélodie fait son apparition et c'est toute la scène de Gothenburg qui déboule, SOILWORK et IN FLAMES en tête. On se retrouve donc avec dix titres inspirés qui mêlent les gros riffs soutenus par un chant death efficace et classique auquel vient régulièrement se mêler un autre chant agressif plus teinté metalcore. A ces parties bien bourrines succèdent régulièrement des parties mélodiques vraiment inspirées de la scène suédoise susnommée. On pourra peut-être reprocher au groupe un petit manque de personnalité notamment sur les parties mélodiques qui semblent parfois un peu trop sortir directement d'un album made in Sweden cela reste tout de même un défaut assez minime de cet album qui pour un premier essai est plutôt une belle réussite. Les dix titres pour presque 40 minutes de cette galette passent comme une lettre à la poste d'autant que la technique est bel et bien là (ils sont pourtant tous autodidactes), que des soli bien sentis parsèment l'ensemble de l'album et que la production, pour ne rien gâcher, est vraiment à la hauteur de ce qu'on pouvait espérer pour un tel album.
Bref, on ne tient sans doute pas là l'album de l'année, certaines choses peuvent encore être améliorées mais on sent que le potentiel est là et que le groupe, s'il continue de progresser et s'il trouve son propre style, sa propre marque de fabrique (ce dont il n'est pas très éloigné) pourrait vraiment s'imposer dans les années à venir.
Sheb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.o-nirik.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ö-Nirik chroniques INCOHERENCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» Les Chroniques de Narnia : Le Voyage du Passeur d’Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faut Qu'ca Bourges :: Musique et culture :: Musique :: artistes et decouvertes-
Sauter vers: