AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSite InternetVidéos

Partagez | 
 

 [info] vos critiques d'album

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[dO]²
Fanatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 4199
Age : 30
Profession : M1 vente de rêve
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: [info] vos critiques d'album   Jeu 9 Nov 2006 - 17:51

c'est ici que vous pouvez nous faire part de vos critiques d'album, en faisant une petite presentation, en "plus" et les "moins" et en argumentant, vous pouvez terminer votre analyse par une note sur 20. A vos claviers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fautqucabourges.fr
Zoen
Maire
avatar

Masculin Nombre de messages : 21340
Age : 29
Profession : Chargé de Prod'
Statut Perso : Président en mousse
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Ven 10 Nov 2006 - 10:18




Album : Du Silence Et Du Bruit ; Artiste : Klaktonclown

Ha Klaktonclown!!

C'est un groupe de chansons françaises que j'ai connus en concert, alors qu'ils passaient juste avant les Wriggles et Les Hurlements d'Léo (deux lourds dans le milieu). Et franchement ce fut une trés agréable surprise. Contrairement a ce que peut laisser supposer le nom du groupe, il ne s'agit pas de trublions aux textes comiques et accéssoirement drôles. Non, point du tout, c'est sérieux, mais c'est super. Le groupe est composé d'un chanteur et d'une chanteuse, qui ont un style différent et tout les deux trés intéressant.

C'est ici leur premier album véritable. Ils ont tout d'abord sortit un live "temps mort à Craysiland", mais celui-ci est le premier enregistré en studio.

L'ambiance de l'album est assez mélancolique, mais cependant bien rythmé, parfois aux sonoritées légérement rock (La mer; il gravait). On retrouve divers instruments, comme le violon, le piano en plus des classiques guitares en tout genre et batteries/percussions. Au niveau musicale, c'est vraiment sympa, accrocheur avec des rythmes tanto soutenus tanto plus calme, mais certaines mélodies se détachent comme "elle danse","la petite", "la mer", et "il gravait".

Penchons nous maintenant sur les textes.

Assez noirs dans l'ensemble, tristes, mélancoliques et souvent trés bien écrits. La plus belle est selon moi "Kombattant" qui raconte la vie d'un soldat et ses derniers instant. Elle fiche des frissons, surtout que le chanteur est vraiment convaincant.
J'a tout d'abord écouté cet album pour la musique, puis quand je me suis penché sur les paroles, ça a vraiment donner un second souffle de vie car elles sont réelement magnifiquement écrites. On a l'impression de regarder un film en noir et blanc qui vous transporte dans divers univers, souvent prolétaires. C'est vraiment ce que je ressens quand j'écoute cette album.


Note : 17/20

Leur site : http://klaktonclown.free.fr/

Video Live "Du Silence Et Du Bruit" : http://klaktonclown.free.fr/docs_pdf/dusilenceetdubruit

_________________
> Festival Aucard de Tours : www.radiobeton.com/aucard
> Association Faut qu'ça Bourges : www.fautqucabourges.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fautqucabourges.fr
eluus
Ne sort jamais de chez lui
avatar

Masculin Nombre de messages : 8853
Age : 29
Profession : Trust me, I'm an engineer
Statut Perso : trve dark
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Sam 18 Nov 2006 - 11:36



Album : Lust For Blood (Convoitise pour le Sang)
Artiste : Velvet Acid Christ
Note: 18/20 (Coup de coeur perso)

Velvet Acid Christ, où le mélange des genres. Cet album est un véritable hymne à la musique d'avant, pouvant plaire à beaucoup de monde notamment grace aux diverses influences qui sont présente. Ne vous attendez pas à du chant, la majeure partie du temps, le chanteur à une voix très basse et sussurée.

1. Wound : Son très Skinny Puppiens, mélangeant électro et indu crade. Mélodie simple qui couvre la voix du chanteur. Bon titre.

2. Parasite : Là, le genre change, on se croit revenu aux années 80, influence des Cure et Depeche Mode, on est immergé dans la dark/cold-wave, avec un son très neuf. La voix est ténébreuse, beaucoup de reverbe et assez lointaine, comme souvent. Très bon titre.

3. Discolored Eyes : Rythmique simple et répétée, qui donne un mouvement de va et viens. A écouter au casque, chaques syllabes étant partagées dans chaques écouteurs. Retour au son électro-crade-goth à la SP. La guitare éléctrique fait son apparition. A la fin, une guitare acoustique joue quelques accords sur fond de ruissellement. Très très bon titre.

4. Crushed : Atmosphère plus calme, la guitare acoustique nous apporte une petite balade dans un premier temps, puis au tour de la basse et de la batterie pour la première fois. Retour au cold-wave. Chanson assez dépressive dans l'ensemble, mais très belle. Je la conseil a ceux qui aime la cold/dark-wave et qui veulent découvrir le groupe.

5. Disconnected Nightmare : Son électro-dark/EBM, nous voila avec un titre assez dance-floor, la voix est plus claire mais toujours très basse bien entendu. Cette chanson nous donne envie de nous bouger, premier morceaux qui donne la pêche. A rapproché (de loin) a du Suicide Commando. Bon titre pour ceux qui veulent dancer Wink

6. Polyester Meth Zeus : On reste dans l'electro-dark avec un son assez grave au début, accompagné d'une mélodie beaucoup plus claire. Le tout se transformant en quelque chose d'assez planant, tout en gardant cette rythmique lourde. Un chant qui s'apparante aux paroles d'une personne souffrante. Bon titre

7. Kashmir Crack Krishna : aaaaaah, celle-ci commence par un son très industrielle comme si quelqu'un tapai avec un marteau sur des plaques métallique, puis arrive un son très EBM à la tamtrum. Une (jolie) petite mélodie au clavier termine le titre.

8. Ghost In The Circuit : chanson uniquement instrumentale de 7 minutes et quelques, le monsieur nous prouve qu'il sais faire de l'ambiant, et cela très bien qui plus est.

9. Machine : Ambiance très "Quake", utilisation d'un vocoder pour le chant, qui le devient pour la première fois! Bon titre

10. Lust : Première de la "trilogie", basse dominante, rythmique simple, chant parlé assez long, avec la répétition de Lust For Blood; tout cela au même niveau que la musique, comme de trop rare fois. Petite transition accompagné de sample (voix d'Homme, râles, cri de femme) qui termine le morceaux. LA fin est racontée par le même homme Très bon titre.

11. For : Silence de 4s faisant la transition entre "Lust" et "Blood"

12. Blood : Retour au son Skinny Puppyens, guitare accordée plus bas que bas, avec des accords très simples et répétés qui donne un son très malsain à l'ensemble. Le chanteur répétant la même phrase, le son d'un piano se fait entendre. Arrive soudainement un magnifique solo au piano, la batterie et le clavier s'étant arrété. La guitare reprend progressivement le dessus, le son montant de plus en plus fort. Des samples arrivent avec le chant (tjs la même phrase), des bruits de casse, une femme qui cri, on la sens courir, comme poursuivie par quelqu'un qui n'est pas doté de bonnes intentions. La chanson se termine uniquement par les samples, la femme criant puis ce calmant progressivement. A noter que l'on a vraiment l'impression que l'album se termine ici, puisque une quinzaine de seconde de silence clôt ce titre. Excellent titre.

13. Psychoaktive Landscape : Chanson instrumentale facultative, car elle ne cole pas du tout à l'ambiance, très dance-floor mais trop "techno-soft".

14. Ghost Regen : Chanson "so-goth" au départ, quelques notes jouée au clavier, petite rythmique interessante (a plus haut niveau ça pourrai être du Afx ou autre). Puis un son EBM débarque, une atmosphère planante suis, chanson instrumentale très ecclectique et très bonne aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malkenn.fr
Ghmb
Hermite du forum
avatar

Nombre de messages : 9171
Age : 116
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Dim 26 Nov 2006 - 13:32

J'ai enfin un peu de temps à occuper pour une première critique d'album...

666.667 CLUB de Noir Désir



Cinquième album studio du groupe, sorti en 1996 alors que Cantat vient tout juste de se faire opérer des cordes vocales.

L'origine du titre expliquée par Bertrand Cantat : "Il vient d'un concours, où il s'agissait de savoir, à l'aide d'un métronome électronique, qui allait jouer le plus vite en tapant sur un clavier. Serge [Teyssot-Gay le guitariste, ndg], le premier, est arrivé au chiffre 666. Ensuite, nous tous _ jusqu'à l'ingénieur et le producteur _ sommes tombés sur ce chiffre ! D'où le club. C'était drôle d'avoir le chiffre de la bête et de rajouter une lueur d'espoir avec le 7."

666.667 Club : Morceau en guise d'introduction à l'album. Instrumental dans l'ensemble mais quelques "cris" de Bertrant Cantat à partir du milieu de la chanson au moment ou le morceau bascule dans un mélange raï/free jazz. Puis le morceau reprend une sonorité plus rock et on entend les instruments qui prennent la place du chant. Morceau un peu fouilli par moment :\

Fin de siècle : Morceau fougueusement rock, du bon Noir Désir.

Un jour en France : Célèbre morceau de Noir Désir dans lequel le groupe s'engage politiquement contre les partis d'extrême droite... J'me suis demandée plusieurs fois si la vidéo était bien la vraie... On y voit le groupe représenté sous forme de dessin animé, qui anime le coeur de millions de jeunes demoiselles japonaises. La vidéo se termine par le suicide du chanteur et la reconversion des trois autres membres.

A ton étoile : Morceau plus doux avec un chant de Cantat qui gagne en charge émotionnelle.

Ernestine : Une voix grave de Cantat au départ, à la limite du chant parlé, qui devient largement plus aigue lorsqu'il chante le prénom d'Ernestine. Morceau à la fois calme et énervé.

Comme elle vient : Morceau très rythmé, plutot rapide. Personnellement j'adore :) Clip original puisque Noir Désir y met en scène un groupe de sourds/muets qui traduisent les paroles de la chanson.

Prayer for a wanker : Paroles en anglais, rien d'exceptionnel, rien de mauvais quand meme. Pas vraiment une chanson à retenir.

Les persiennes : Morceau banal aussi, avec un Cantat qui parait énervé dans son chant.

L'homme pressé : Morceau culte de Noir Désir élu meilleure chanson aux Victoires de la Musique 1997. Cantat s'essaye au rap, très bonne performance :) Morceau qui dénonce la fascination pour l'argent et le pouvoir, Cantat se met lui même dans le peau du personnage. Pour des raisons inconnues, le morceau se termine par un extrait d'un morceau des Poppys [chorale d'enfants dont les chansons pacifistes ont connu un énorme succès dans les années 1970] : "Love Lioubov Amour". Clip marrant, Noir Désir se prend pour un Boys Band I love you On peut d'ailleurs y retrouver vers la fin de la vidéo le personnage de Cantat du clip de Un jour en France.

Lazy : Morceau que j'aime beaucoup. Cantat entraine sa voix du plus grave au plus aigu dans le refrain. Le morceau gagne un peu plus de rythme à la fin de la chanson avec la répétition du titre. Lazy, la, la, la, lazy

A la longue : Morceau assez doux, guitares répétitives, mais très bon morceau dans l'ensemble.

Septembre, en attendant : Un peu le même genre que le morceau précédent : calme et guitares répétitives. Morceau que j'aime beaucoup aussi :)

Song for JLP : Morceau caché, en hommage à Jeffrey Lee Pierce, chanteur du groupe Gun Club, décédé en 1996 à la suite d'une hémorragie cérébrale. Morceau qui n'a rien d'original à la première écoute mais qui a beaucoup de valeur aux yeux des quatres membres.
Avis général : Un album que j'adore, un des meilleurs de Noir Désir. 17.5/20 :amour:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eluus
Ne sort jamais de chez lui
avatar

Masculin Nombre de messages : 8853
Age : 29
Profession : Trust me, I'm an engineer
Statut Perso : trve dark
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Sam 6 Jan 2007 - 19:29

Skinny Puppy n'est pas un groupe comme un autre. Pillier d'un genre particulier, l'indu gore, leur influence à marqué de très nombreux groupe - dont Nine Inch Nails, et c'est flagrant, écoutez Down In It et Dig It de SP - tout en ayant jamais connu de succès commercial à proprement parlé.



Après une longue abscence, qui avait une odeur de split du groupe, sorti en 2004 The Greater Wrong of the Right. Très influencé par le projet éponyme de ohGr , le chanteur, le son détenai une clareté exemplaire, dû à une très bonne production. Et c'est là que le problème est. SP nous avait toujours habitué a une musique quasi-organique, une avalanche de sons destructurés qui étonnaient l'auditeur, et une production primitive. Plus maintenant. C'est pourquoi l'annonce d'un nouvel album "le plus ambitieux et le plus aventureux qu'ils aient fait" avait laissé perplexe.


Skinny Puppy - Mythmaker



Oui cet album étonne, différent du précédent, mais le fantome de ohGr est devenu beaucoup plus présent, surtout au début de l'album. Et ça, ce n'est pas bon. ohGr n'a aucun rapport avec SP, étant de l'electro-indu plutot dance-floor. Certains titres changent de d'habitude comme haZe -on y entend quelque sons de corde -, daL - dont le début me fait penser a de l'électro hip-hop -.
Il y a quelques tueries, comme politikiL, Pedafly avec une (vraie) batterie très présente et un bon gros riff métal, et surtout ugLy, ambiance excellente du début à la fin, grosse basse d'entrée, sa tchika-tchika grave. La suite est tout aussi bonne, une tuerie, franchement.
En conclusion, ne soyons pas mauvaise langue, cet album est bon. Je le conseillerai à ceux qui n'aiment pas le trip Skinny Puppyen, tout comme TGWOTR.

Note (pour un amateur du groupe) : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malkenn.fr
Ghmb
Hermite du forum
avatar

Nombre de messages : 9171
Age : 116
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Lun 8 Jan 2007 - 20:41

Enfin quelqu'un qui poste ici, j'peux reposter sans double-poster ! silent

Fin de cycle de LA PHAZE !



Troisième album [il me semble] de ce groupe peu connu mais qui pourtant mériterait un peu plus de reconnaissance... Il m'est impossible de définir le genre par contre : rock ? jungle ? hip-hop ? électro ? rap ?... silent

Pas de répit@punglist.com : Une petite intro à l'album. Juste du mix!

Nouveau défi : Un de mes morceaux préférés de l'album, qui je crois définit bien le style de la Phaze -> du rap sur un fond ryhtmé aux ambiances rock. J'ai trouvé deux versions différentes du clip, l'une "censured" et l'autre non... Y a pourtant trèèès peu de différences, la version non censurée doit surement l'etre un peu quand meme! scratch

Assaut final : le tube de l'album, c'est d'ailleurs la chanson qui m'a fait découvrir le groupe. Beaucoup de ressemblances avec la précédente, exactement le même style. Par contre la fin est un peu longue, ils auraient pu raccourcir la partie instrumentale :\

Dangerous dub (Wiyak) : Des couplets en arabe [?] et un refrain en français [? Razz]. Toujours les memes ryhtmes et les memes sonorités qui se répètent, mais c'est toujours aussi bon :p

Développement durable pour cômeurs de longue durée : Morceau instrumental, du mix, toujours les mêmes rythmes et quelques guitares saturées de temps en temps.

Réalité à chaud : Morceau un peu plus rap que les autres. Des refrains un peu longs si on n'comprend pas les paroles, mais un refrain avec un p'tit air que j'aime bien :)

D&B show : Encore du très bon la Phaze, plutot comme le deuxième et troisième morceau. Par contre encore un peu long, je crois que c'est le principal défaut de la Phaze ^^

L'embardé fatale (lite up the night) : Toujours pareil, pourtant ce morceau est un de ceux que j'aime le moins je crois, je sais pas pourquoi scratch Il n'y a peut-être pas le p'tit air inconnu que j'aime dans les autres refrains!... Rolling Eyes

Rude Girl : Petite intro rapide au morceau suivant :)

Rude Boy : La première fois que je l'ai écouté, j'avais l'impression de déjà le connaitre... Suspect Les paroles et la voix du chant en anglais donne un aspect un peu reggae je trouve, mais les ryhtmes rapides rappellent toujours la Phaze.

Scott : Hum malgré le fait que ce morceau bug sur le CD que j'ai emprunté, je crois qu'il est très bien Razz

Inside my brain : Un autre morceau que j'aime pas trop, trop cette sensation de "reagge" :\ [Je sais pas d'ou elle vient par contre...]

Couleurs : Du p'tit son qui vibre dans les oreilles, également une intro au morceau suivant.

Colours : Un peu de changement cette fois : une fille qui chante par moment! Le reste reste tout pareil que les chansons caractéristiques de la Phaze, j'ai rien de plus à ajouter :)

Hum 'fait suer, passée la chanson 11 mon ordi a pourris tout l'album, j'ai eu le droit à 3 chansons "vibrantes"... Evil or Very Mad

Avis général : Très bon dans le genre [genre je m'y connais -_______-'], j'aime bien mais je pense qu'il devient vite lassant une fois qu'on s'est fait aux particularités qui font qu'on l'aime! :albino: 15/20




edit dodalle: pour repondre a tes question, le groupe la phaze a creer son propre style: le "pungle" (d'ou le titre du premier opus pungle road) malnge de punk et de jungle!

Edit GHMB [du 15 avril] : je viens juste de voir ta remarque, merci ^^


Dernière édition par le Dim 15 Avr 2007 - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre inutile
Commence à peser dans la balance
avatar

Nombre de messages : 927
Age : 12
Statut Perso : prends racine
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Ven 12 Jan 2007 - 22:22




Faith no more n’est alors qu’un petit quintet américain possédant juste trois album à leur compteur, trois disques assez bizarres ayant attiré l’attention de pas mal de curieux mais étant loin de déchainer les foules. En même temps comment imaginer à l’époque que le dénommé Mike Patton, simple chanteur n’ayant pour l’heure jamais touché aux compositions du groupe se révèlera être plus tard un génie dont l’œuvre musicale (d’une inégalité rarement égalé au passage) deviendra un condensé de folie créatrice barré et tendancieuse ?

Angle dust est le premier disque à avoir subit la touche du sieur puisque l’énergumène s’est permi d’écrire toute les paroles du disque. Les paroles sont caractérisées par l’ambigüité des sujets traités comme la domination excessive, la frustration sexuelle ou encore le nazisme bien que rien ne soit explicitement dit, tout est sous-entendu comme le refrain du titre Crack Hitler ou encore la très explicite phrase du même titre « Reachin' up to the top ». Pour continuer avec Patton, c’est le premier disque où il se permet vraiment d’expérimenter avec le timbre de sa voix même si on est loin du travail fournit sur Mr.Bungle (son autre groupe culte) ici la voix se fait moins douce et niaise, plus sec et grave. Chantant avec une voix écorchée ou avec une voix douce Patton maîtrise réellement ses différents timbres et offre immédiatement un relief supplémentaire à la musique du groupe. La musique du groupe prend un tournant radical et subit l’évolution la plus inattendue. Offrant précédemment des titres accrocheurs et funky, ici la musique est tordue, agrémentée de samples bizarres et de passages carrément malsains en particulier quand le groupe se prend à faire des mélodies du genre "boites à musique". Des titres plutôt dur à appréhender comme RV, Small Victory ou Be Agressiv (et son refrain volé par Manson pour faire son single Mobscene) et on se prendra souvent à se demander ou le groupe veut en venir. Une orientation artistique bizarre qui réussira parfaitement au groupe puisque Angel dust est aujourd’hui considéré comme beaucoup comme la meilleur œuvre du groupe même si objectivement King for a day se révélera être aussi intéressant mais assez différent.

Un disque complexe qui au final ne trouvera jamais d’égal tant sa personnalité est forte. Angel dust fait partie de cette poignée de disques uniques qui tapissent à merveille un paysage musicale s’étendant à l’infini. Mike Patton sera définitivement un des meilleurs chanteurs des 90’s (au coté d’un certain Maynard James Keenan par exemple). Un petit délire expérimental qu’on recommandera à tout le monde ne serait ce que pour sa culture personnelle.


Dernière édition par le Dim 13 Mai 2007 - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eluus
Ne sort jamais de chez lui
avatar

Masculin Nombre de messages : 8853
Age : 29
Profession : Trust me, I'm an engineer
Statut Perso : trve dark
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Mar 13 Fév 2007 - 14:53




Ne vous trompez pas à l'écoute des premières secondes d'Absence. : il ne s'agit pas de spoken words, c'est bien du rap, c'est bien Dälek (Dälek pour le rap, Oktopus à la prod', Still aux platines), celui entendu avec Techno Animal, Faust et Kid 606. Et la confirmation tombe assez vite sous la forme d'une instrumentation aux influences noisy rock, rêche et rude comme une pluie radioactive.

Le postulat : à monde malade, musique oppressante. Aussi attendez-vous à du bruit, sourd, lancinant comme une tumeur (le mur hurlant de Distorted Prose), à des saturations pour tout leitmotiv en ponctuation des rimes amères, à de la tension électrique comme ligne rouge, des plaintes et larsens en guise de gimmicks, à des textures toujours sous pression. Plus radicaux dans cette démarche sonore que leur compatriote Saul Williams qui prône aussi "l'indus-hop", Dälek broie les idées brutes à son rythme implacable, sans précipitation, postillons ni figures inutiles, avec un flow constant et sûr comme une fumée noire continue.

La production fait le choix de ne pas mettre en avant la voix sans pour autant rendre les phrases inintelligibles, et les lyrics fournissent ainsi une lourde contribution à l'atmosphère sale et sombre, sans être particulièrement originaux dans le registre revendicatif. Quelques thèmes reviennent de façon obsessive : la préservation d'un certain hip-hop (All I see are Minstrel MC's on these channels / Perceived battles only held to sell albums / Propagate stereotypes that bleed out us... ), le mensonge, et l'infériorité dans les faits (How the fuck am I gonna shake your hand, when we never been seen as equals?). Ils ont néanmoins le mérite de chercher, comme le son, la confrontation directe, à l'image de ce couplet de A beast caged : Political prisoners terrorized in confinement / Confirms what we learned of US police state / Asphyxiate the people they claim to liberate / While you debate Democrat Republican...

Absence est un bloc, compact, opaque, intense, qui passe par l'exercice noisy pour redonner son énergie politique au rap. On ne respire pas beaucoup par ici, les morceaux se suivent et se ressemblent. Entre éclairs métalliques et samples raclants comme des mauvaises lames de fond, l'expérience d'écoute retrouve du sens : comme Bomb Squad qui trouvait la formule sonique la plus frappante pour porter les dénonciations de Public Enemy (en 2005 le contexte a changé, mais leur musique peu), Dälek crée un concentré musical pour expier le milieu subi. Le rap doit interpeller et le groupe y parvient, en dépassant l'endroit où Def Jux s'étaient arretés (Culture for dollars, Eyes to form shadows). Avec le risque de l'impasse inhérente aux tentations extrêmes, Dälek produit une musique de malades pour un monde oppressant. Rien que pour cette tentative de redonner par la forme une valeur à ses avertissements, ce monolithe mérite l'écoute.

Chroniqué par Guillaume
http://www.dmute.net/chronique-album-21749_-_Dalek_-_Absence.html


Du bon, du très très bon, provenant de la maison de disque du non moins génial Mike Patton. Pour ceux qui en ont marre du rap lambda, que l'on nous sert comme de la soupe, cet album est pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malkenn.fr
ExtRaLuciDe
Fanatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 4112
Age : 28
Profession : M1 Droit de l'Environnement
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Mer 14 Mar 2007 - 12:18

Groupe originaire de la région marseillaise, Babylon Pression se forme en 1998 et rejoint par la suite le collectif Coriace qui comprends Tripod, Eths et Fis(ch)er. Influences diverses et variées, rap, ragga, le tout sur un fond métal, les marseillais de Babylon Pression sortent plusieurs démos, notamment Classé X en 2001. Le premier album du groupe est enregistré en fin 2003, au studio Praxis (Lofofora, Tripod...) et sort l'année suivante, Négative Génération mixe et met en boîte les diverses influences du groupe.



Difficile de ne pas être étiquetté "Fusion" lorsque son premier album
mélange à grandes louches, rap, ragga et métal, c'est un peu tendre le
batôn pour se faire battre, Babylon Pression met donc la
pression dans la babylone musicale qu'est Marseille et plus
généralement, l'hexagone. Titre carrément ragga, qui ferait tripper Skindred, avec "Champion lova" dilué aux hormones et au mescal -viens goûter, viens goûter-, ou titre entièrement rap avec "Emeute", I am vient de Marseille après tout, Babylon Pression met des claques à tour de bras sur "Confession" et "Négative génération".

Vision assez négativiste, un peu à la Data error de Tripod, dont on ressent les influences,ce Négative Génération
est par contre beaucoup moins monotone. 10 titres entre hargne et sens
du groove, "J'oublie" dépote dans les bermudas, accentue avec
délectation le beat, les pulsions se laissent aller. Mention spéciale
au titre "R.M.I." aux lyrics, plutôt bien torchées, un refrain un peu
simplet, mais direct qui s'accroche avec tenacité, tout opposé à "La
fange" ou "Négative génération" qui claquent plus entre un Lofofora et un Silmarils à la rigueur...

Au final, ce Négative Génération libère bien des pulsions positives, carrées et bien maîtrisées, sans pour autant sacrifier au feeling et aux origines.

source : www.w-fenec.org

Pour ma part je met un 14 ou un 15 à cet album, un style à part entière des textes à la fois drole,touchant et vrai ! le tout avec un accent de rap marseillais ( sa s'entend un peu dans l'accent ). Je conseille "confession", "negative génération", ""champion lova", "la fange" ou "personne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jkg.bourges.free.fr
Zoen
Maire
avatar

Masculin Nombre de messages : 21340
Age : 29
Profession : Chargé de Prod'
Statut Perso : Président en mousse
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Sam 12 Mai 2007 - 16:09



Ezekiel - Naphtaline


Le groupe Electro-dub de Tours qui commence a valoir son pesant d'or vient de sortir son nouvel album, Naphtaline.

Ceux qui connaisse ce groupe pour leur quelques compos tel que Only 1 Nation ou encore Versus vont être quelque peu dépaysé. En effet, l'album Naphtaline est calme, avec une trés grande économie de parole. L'ambiance est trés privilégié, parfois les piste font pensé à des musiques de films.

Mais Naphtaline, c'est avant tout une approche différente de la musique que nous propose Ezekiel. A l'heure de la consommation (et de la production) de masse et du téléchargement, Ezekiel a su prendre son temps pour paufiner cet album avant gardiste, qui révoltionne le concept d'album. En effet, si la place faites à la musique est bien entendu prépondérante, c'est aussi en grande partie un outil multimédia, fruit d'un long travail, qui nous est proposé. Je vais donc d'abord parler du CD audio, et ensuite j'aborderais le DVD-Rom.



Naphtaline Songs :


Le Cd est composé de 12 pistes, et d'une durée totale d'un peu moins d'une heure. L'album s'ouvre sur Volfoni, calme qui donne bien le ton de l'album. Assez de sonoritées éléctro pour ne pas trop nous dépayser avec l'attente que l'on se fait du groupe Ezekiel. L'ambiance est tendu, mélancolique.
Subaphonic apporte la premiére touche de génie à cet album. Le morceau, sans aucune parole, est vibrant d'émotion, plusieurs thèmes musicaux ce supperpose, dans une harmonie parfaite. On s'enfonce encore plus profondément dans l'ambiance de l'album, dans le monde de Naphtaline. Accordéon et autre tubas font leur apparition. Leopoldine améne le premier théme musical récurrent de l'album. Ici joué au piano, on le retrouveras joué par différent instrument et de différent tempos sur d'autres piste. Malgré un son parfois un tout petit peu saturé du piano (qui est presque seul sur cette piste), l'ambiance est encore plus intense, englobant l'auditeur et faisant monté l'émotion, que l'on ressent au ventre, tel une légére angoisse mais souriante.
Puis vient le chef d'ouevre de l'album : Lethal Submission. En coopération avec Nosfell, qui pose sa voix sur cette piste aux rythmes magnifiques. Parfois tendue grâce a un contrebassiste hors pair et une voix magnifique, ou calme et émouvante par le thème qui reviens ici au son de du violon. Si il n'y en a qu'une seule à écouter de l'album, c'est bien elle, et il en faut de peu pour qu'elle me tire les larmes aux yeux.
Pour faire vitre, dans les autres pistes remarquable (bien qu'a mon sens elles le soit toutes), Ekebeccese distingue par ses instruments originaux (que je serais incapable de nommer). At the dayest la seule autre piste avec du chant, plus grave mais non moins émouvant que celui de Nosfell dans Lethal Submission.

Passons maintenant au DVD accompagnant cet album.


Naphtaline World :

Naphtaline World regroupe plusieurs capacités. On peut bien entendu lire les piste audio déjà présente sur l'autre CD "Naphtaline Songs", on peut également visionner de nombreuses vidéo de making of, une présentation de Naphtaline World, deux clips vidéo du lac des Signes et de Subaphonic, et des images du concert de Ezekiel+Nosfell aux Eurockéenne 2006, sur la musique de Naphtaline.
Mais plus que ça, c'est une palette de jeux intéractif, le plus souvent musicaux mais aussi graphique. Par exemple, le Cycloharpe (il y en a 7 versions disponibles), permet de créer sois même sa musique, en choisissant d'un côté les rythme, et de l'autre les mélodies, définir le tempo, tout ça agencé d'une maniére trés originale, trés difficile à expliqué sans les images. Il faut simplement savoir que de nombreuses animation permette de faire sa musique sois même, ravissant aussi bien les oreilles (celà dépend de vous) que les yeux, par des images et animations tout bonnement magnifiques. Ce DVD est surtout un régal pour les yeux, et un vivier d'imagination débordante.
Je n'expliquerais pas toute les possibiltés mise à notre disposition sur ce DVD, mais les surpsrise et les possibilités sont multiples, c'est vraiment du grand art.
Seul petit hic, une configuration de Pc assez puissante est conseillé pour pouvoir bénéficier de la version haute qualité. En effet l'optimisation est trés trés mal faites. Mais pas de soucis, une version de moyenne et de basse qualité sont disponibles, aux dépend bien sur de la qualité des images.

Naphtaline est donc un monde à pars entiére, musicalement et graphiquement parlant. La créativité dont fait preuve les membres d'Ezekiel est ici trés surprenante et trés agréable. Il change fortement de registre, délaissant le côté dub pour s'accordé aux côté accoustique de l'élèctro, certain morceau se rapprochant plus de la musique classique parfois. Pour ma part, j'ai la sensation qu'avec un tel album Ezekiel se rapproche de la perfection, un chef d'oeuvre dans son genre.



Leur (trés beau) site internet : http://www.ez3kiel.com/

_________________
> Festival Aucard de Tours : www.radiobeton.com/aucard
> Association Faut qu'ça Bourges : www.fautqucabourges.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fautqucabourges.fr
Ghmb
Hermite du forum
avatar

Nombre de messages : 9171
Age : 116
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Dim 12 Aoû 2007 - 21:07

THINK TANK de Blur.



Septième et dernier album du groupe, Think Tank est aussi un des albums les plus éclectiques de la carrière du groupe.

Out of time / Good song / Ambulance / On the way to the club / Moroccan peoples revolutionary bowls club / Sweet Song : [J'suis une feignasse ce soir, pas envie de détailler tous les titres...] Chansons caractéristiques de Blur : une voie douce et une petite mélodie qui reste dans la tête. J'aime particulièrement Out of time. I love you

Crazy Beat : Un refrain surprenant, qui donne l'originalité au morceau. On a l'impression qu'E.T. s'est emparé du micro. Shocked

Brothers and sisters : Refrain un peu lent pour une chanson qui évoque toutes les drogues possibles, de la caféine au crack en passant par la cocaine et l'aspirine. [We're all drug takers, give us something tonight.]

Caravan : Idem que Out of time et compagnie, mais avec un petit plus niveau rythme, j'aime beaucoup.

We've got a file on you : Chanson surprenante au milieu de l'album. Un rythme très rapide et des gens qui crient.

Jets : Une seule phrase est répétée durant toute la chanson, et on ne s'en rend à peine compte. Plus instrumentale qu'autre chose, mais jolie.

Gene by Gene : La chanson pourrait ne pas avoir de paroles que cela ne generait même pas tellement la prestation instrumentale fait tout passer.
Battery in your leg : Ma préférée!!! Petite ballade qui finit l'album en beauté. :amour:


Avis général : A écouter sans modération. 16 / 20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eluus
Ne sort jamais de chez lui
avatar

Masculin Nombre de messages : 8853
Age : 29
Profession : Trust me, I'm an engineer
Statut Perso : trve dark
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Mer 2 Jan 2008 - 14:02




Atari Teenage Riot - 60 Second Wipeout

Troisième album d'Alec Empire, Nic Endo et Hanin Elias, accompagnés pour l'occasion de Kathleen Hanna (Bikini Kill), D-Stroy et Freestyle (The Arsonists) et Dino Cazares (Fear Factory). La formule est toujours la même : du punk à base de grosses guitares sur drum & bass hardcore et cris de colère, et un discours révolutionnaire, anarchiste et anti-fasciste. La plupart des morceaux sont des incitations à l'émeute à l'attention de la génération digitale : Revolution action, By any means necessary (aucun rapport avec l'album By all means necessary de KRS-One -à part le discours politique), Atari Teenage Riot, dans lequel l'influence de Public Enemy (autres agitateurs notoires) est bien présente (Go ! go ! go !), The Virus has been spread (1'30 de chaos absolu et menaçant), Too dead for me, etc. Seul The western decay, curieusement assez lent, construit à partir de nappes de synthés angoissantes, fait penser à Godflesh, autre machine de guerre anti-sociale, tandis que US fade out exprime fidèlement notre chère paranoïa de fin de millénaire, grâce à la chanteuse qui rappelle Kim Gordon et à un orgue étrange et planant.

Mais surtout Digital hardcore, meilleur morceau du disque (et manifeste du label ?), un chef-d'œuvre de violence, de bruit et d'agression électronique : avec un riff à la Slayer et des textures bruitistes à la Merzbow, on jouit d'assister au retour de l'électronique à l'état sauvage. Avec Terre Thaemlitz et Khan, Alec Empire fait partie de ceux qui s'acharnent à vouloir mettre du sens dans la musique électronique (celui de la révolte, en l'occurrence) : une cause pas forcément perdue d'avance, défendue par des combattants ironiques qui auront toujours plus de panache que la meute des aligneurs de samples.

Avec ce 60 second wipe out, probablement le meilleur album d'Atari teenage Riot, la relève des Dead Kennedys est enfin assurée, avec une énergie décuplée.


Note : 19/20

clips :
Too Dead For Me


Revolution Action!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malkenn.fr
Padora
Commence à peser dans la balance
avatar

Féminin Nombre de messages : 949
Age : 11
Profession : Non Interimaire Maintenant...
Statut Perso : So Unbreakable
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Lun 14 Jan 2008 - 15:05



Ez3kiel : Battlefield ( sortie le 21 ou 28 janvier selon les sources )

Un tournant.
EZ3kiel bifurque, et ouvre la boîte de Pandore.
C’est "Battlefield", l’image d’un peuple qui devra se relever après les ruines de la bataille. Babylone ne peut pas mourir.

Voici assurément, après le très fin et ambiancé projet studio / multimédia "Naphtaline" l’un des enregistrements les plus osés, physiques et ouverts de toute la discographie des Français. Sans que l’on sache vraiment comment ni pourquoi, on a l’impression qu’en ce début 2008, une mue s’opère. Caméléonesque toujours, EZ3kiel recouvre sans doute et aussi des visées plus extrêmes. "Battlefield" est un disque sur lequel pas grand-chose ne se prévoit, et encore moins qu’avant.

Tracklisting :
1. Adamantium
2. Volfoni’s Revenge
3. Spit on the Ashes
4. Coal Flake
5. The Wedding
6. Break or die
7. Alignment
8. Lull
9. Firedamp
10. The Montagues and the Capulet
11. Wagma

Bon je n'ai encore pas tout écouté mais bon on commence quand meme :

1.Adamantium un début tonitruant une ouverture sur un disque qui devrait faire mouche d'ici peu! Tout commence par une marche qui pourrait être celle des Eléphants, un rituel lourd poussé par les cuivres au coeur d'une jungle inconnue

2.Volfoni's revenge qui poursuit la logique de marche d’"Adamantium" tout en l’épiçant au final de guitares éruptives, héritées du Rock à dimension industrielle

6.Break Or Die continue dans la logique egalement de Volfoni's Revenge avec une myriade de guitares et une grande nouveauté chez ce quatuor ( intégration récente du muti-intrumentiste Stéphane Babiaud), avec tendances electro-industrielles et rock d’un groove assis..futur classique sur scene je pense!!

7.Alignment s'étend versun Rap ambiant et quasi-liquide

8.Avec Lull on retrouve l'univers d'Ez3kiel sur Naphtaline toujours avec une certaine scintillance et gagne en Mélancolie

9.La surprise continue avec Firedamp qui dure juste une minute et demi mais laissant venir à lui froideurs technologiques, leçons du Rock et, en crête, de violentes pulsions l’amenant à l’exutoire Grindcore...Oui Ez3kiel au grindcore..mais vraiment bon!!

11.Wagma enfin pose l’absolu, rejoignant les affres d’un Rock Psychédélique et dont les trames planantes originelles se signèrent sous les noms de Pink Floyd ou King Crimson...rien que ça me direz vous..une conclusion magnifique...

Ez3kiel réussi un coup de maitre avec cet album en réussissant a melanger divers styles et créant un unviers exceptionnel ; magique...

Pour ma part je vais me jeter dessus a sa sortie :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/padora
ExtRaLuciDe
Fanatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 4112
Age : 28
Profession : M1 Droit de l'Environnement
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Lun 14 Jan 2008 - 16:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jkg.bourges.free.fr
biBinouz
Graphiste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1052
Age : 29
Profession : Communication visuelle
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Lun 14 Jan 2008 - 17:05

owned Razz

En tous cas j'attends avec impatience de l'avoir entre les mains pour pouvoir juger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://th3bibifok.deviantart.com/
Padora
Commence à peser dans la balance
avatar

Féminin Nombre de messages : 949
Age : 11
Profession : Non Interimaire Maintenant...
Statut Perso : So Unbreakable
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Lun 14 Jan 2008 - 17:41

ExtRaLuciDe a écrit:
met les sources max


Et merde moi qui croyait passer inaperçu!!


Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/padora
ExtRaLuciDe
Fanatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 4112
Age : 28
Profession : M1 Droit de l'Environnement
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Lun 14 Jan 2008 - 17:43

oué oué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jkg.bourges.free.fr
Zoen
Maire
avatar

Masculin Nombre de messages : 21340
Age : 29
Profession : Chargé de Prod'
Statut Perso : Président en mousse
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Mar 15 Jan 2008 - 15:45

biBinouz a écrit:
owned Razz

En tous cas j'attends avec impatience de l'avoir entre les mains pour pouvoir juger...

la même, vivement le 21 janvier, y'a moyen que je débourse pour un CD, c'est rare mais ça peut valoir le coup !

_________________
> Festival Aucard de Tours : www.radiobeton.com/aucard
> Association Faut qu'ça Bourges : www.fautqucabourges.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fautqucabourges.fr
Apitek2
Commence à peser dans la balance


Masculin Nombre de messages : 1082
Age : 30
Profession : Dairy flavours application technologist
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Mar 15 Jan 2008 - 21:15

y'en a qu'on pas compris que c'est une critique personnelle que l'on poste sur ce sujet, pas une copiée collée sur internet.
pour ma part j'ai fais que celle du CD jkg, que vous trouverez dans "groupe local: Jkg"

:-hum-:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibo
T'es cool t'es bath t'es in
avatar

Masculin Nombre de messages : 1929
Age : 29
Profession : oui plutot oui
Statut Perso : Spectateur de l'extrême.
Date d'inscription : 22/01/2006

MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   Ven 8 Aoû 2008 - 13:34

Je remonte ce topic car j'ai fait une petite critique sur un album que j'ai découvert cette année et qui m'a beaucoup marqué.

___________________
KING CRIMSON - Red



L'album Red de King Crimson, sorti en 1974, est un véritable bijou au niveau de la production.
La qualité du son est digne d'un Dark Side of the Moon (1973) bien qu'il n'y ait pas de technologies 5.1.
Red est divisé en 5 titres, sur une durée totale d'environ 40 minutes.

L'aventure commence par Red, titre éponyme, qui a la faculté de nous mettre très rapidement dans l'ambiance assez étrange de l'album.
A l'image du riff de guitare dès le début, cette musique semble torturée, prisonnière, ou très sombre à l'image du break : des violons, très graves, chantent une sorte d'hymne lugubre de fin de vie.

Arrive ensuite Fallen Angel, la chanson la plus accessible de l'album. Très triste et mélancolique, les musiciens n'hésitent pas à ajouter à une base rock (guitare, basse, batterie) d'autres instruments comme une clarinette, un saxophone ou une deuxième guitare, permettant de monter en solo vers les aigus et d'ajouter beaucoup d'émotions et de mélodies dans la chanson.

One More Red Nightmare.
A l'image de la partie de batterie, ce morceau me rappelle la jungle (la jaingle, pas la djeune-gueule ^^). L'ambiance est glauque, sombre et change soudainement vers une improvisation à la guitare, suivi du saxophone.
Retour au cauchemar, la guitare reprend ses accords si particuliers, la batterie toujours très présente continue sa danse. Le morceau se finit sur un long dialogue entre le saxophone et la guitare, le tout dans dans une atmosphère indescriptible (claquement de mains, solos, riff de guitare à la wah-wah, etc ..)

Providence est en réalité une improvisation de 8 minutes qui aurait été réalisée dans la ville 'Providence'. Le morceau est très difficile d'accès, mais très interessant sur le plan musical car il permet de voir à quel point les musiciens savent communiquer entre eux.
Cette chanson est selon moi le calme avant la tempête, et est necessaire pour un bon Starless.

Dernière chanson de l'album, et quelle fin. Certains n'hésitent pas à citer Starless comme la chanson pilier du rock progressif. La chanson commence donc très calmement avec une base de violon, de basse et de batterie. La ballade continue et viennent s'ajouter des petits solos de guitares et de saxophone, puis le chant, si particulier.
La ballade prend fin lorsque le chanteur hurle un denier 'Starless and Bible Black'.
S'en suit alors un passage anthologique, psychédélique, et complètement destructuré. Il s'agit peut être de la meilleure montée qui soit dans le monde du rock. Le mieux est d'écouter par soi-même, et de se faire une opinion personnelle de la chose.
La dernière partie est tout simplement déjantée, bien que n'ayant rien à voir, colle parfaitement avec le reste. L'album se termine en même temps que Starless, et pour ma part, à chaque fois, je ressors motivé et complètement à bloc et c'est cet effet final que j'aime particulièrement dans cet album. Comme si les autres chansons étaient une sorte d'avant goût, comme pour l'apéro avant la cuite =).


Note : 19,5 / 20 car la perfection n'existe pas :)


PS : si des gens souhaitent écouter cet album, je peux leur envoyer un mp avec un lien megaupload de l'album en .rar (je ne sais pas si je peux le mettre directement ici donc je ne préfère pas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [info] vos critiques d'album   

Revenir en haut Aller en bas
 
[info] vos critiques d'album
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Halmos, Claude] Pourquoi l''amour ne suffit pas
» [INFO] Mise à jour pochette album
» Album de nos dentellières
» [INFO] Problèmes? album photo, heure, contacts.....
» [INFO] Zoom limité dans l'album photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faut Qu'ca Bourges :: Musique et culture :: Musique :: artistes et decouvertes-
Sauter vers: